Délibération du collège de l'Université de Nautia n°17   
Délibération du collège de l'Université de Nautia n°17 : sur la modification des statuts de l'ISEN (ISCI)

Du 24 février 2002

Le collège de l'Université de Nautia a accepté à l'unanimité moins deux abstentions les modifications des statuts de l'ISEN, dorénavent l'ISCI, présentés en annexe

Pour le collège de l'Université, Jean-Benoit Ardoin, président de l'Université de Nautia
 
Annexes
      Article 1
L'Instituts des Sciences du Chiffre et d'Informatique (ISCI) est un institut de l'Université de Nautia.

Article 2
Le doyen et les professeur de l'ISCI peuvent publier des décisions
décanales. Une décision décanale d'un professeur peut être remise en
question auprès du collège formé de l'ensemble des professeur de l'ISCI
par un autre professeur. Une décision décanale du doyen peut être remise
en question auprès du collège de l'Université par un professeur.

Les professeurs peuvent publier des décisions décanales pour noter un
document, ou pour donner un titre universitaire de licencié ou docteur.
Le doyen peut publier des décisions décanales pour nommer un professeur,
pour accorder un titre honorifique au nom du collège des professeurs et
pour toutes questions relatives au fonctionnement administratif de l'ISCI.

Les décisions décanales sont publiées et signés par leur auteur dans la
bibliothèque administrative de l'ISCI.

Article 3
Dans le respect de la loi Université 2006, toute personne peut se
déclarer étudiant de l'ISCI. Néanmoins, l'accord d'un professeur est
requis pour qu'un étudiant ou un licencié puisse publier un document
dans un colloque ou une revue scientifique mentionnant le nom de l'ISCI.

Conformément à la loi Université 2006, tout professeur de l'ISCI peut
accorder le titre de licencié ou docteur de l'ISEN à toute personne, au
vue de ses travaux universitaires, par décision décanale, sous réserve
que la ou les publications soit accessibles sur le site de Nautia. Cette
décision décanale devra donner un lien vers la ou les dites
publications, et comprendra un avis motivé.

Article 4
Tout professeur pourra noter dans une décision décanale tout document
remis par un étudiant, ou un autre universitaire de l'ISCI, selon les
critères auquel il est attaché. La notation se fera sur 20 points. Tout
document peut être noté, qu'il donne ou non lieu à la remise d'un titre.
Un même document peut être noté par différents professeurs.
POUR/CONTRE/ABSTENTION

Article 5
A la demande d'un docteur, d'un professeur ou du doyen de l'ISCI, les
professeurs de l'ISCI pourront remettre un titre honorifique à toute
personne ayant :

* remis ou publié un document particulièrement intéressant pour l'ISCI
* effectué un travail en lien avec les spécialités de l'ISCI
* participé activement à la vie ou au développement de l'ISCI

A chaque remise de titre à la même personne, celle-ci grimpe dans la
hiérarchie des titres honorifiques :

* "lupéron" lors du premier titre honorifique
* "chapeautier" lors du second titre honorifique
* "rulubu" lors du troisième titre honorifique
* "loulou" lors du quatrième titre honorifique
* "bisbire" lors du cinquième titre honorifique
* "manitou" lors du sixième titre honorifique

Une personne n'ayant aucun titre honorifique ou universitaire accordés
par l'ISCI peut être qualifié de "raclure de bidet de l'ISCI".

Article 6
Au vue des décisions déjà prises en terme de remise de titres honorifiques,

* Jean-Benoit Ardoin devient loulou
* Matthieu Duclos devient chapeautier
* Jean-François Lalande devient chapeautier
* François Guerry devient lupéron
* Cyril Dejonghe devient lupéron
* Maxime Gheysens devient lupéron

 

 



<< Retour à DCU : Délibérations du collège de l'Université
Le 2 mars 2006, Jean-Benoit Ardoin
Les Presses de la République sont motorisées par CMS Made Simple